Lyon, Bordeaux et Montpellier vont encadrer les loyers

Il y a 1 semaine 31

Par Virginie Grolleau le 08.09.2021 à 10h19 Lecture 4 min. Abonnés

Face aux tensions locatives, les villes de Bordeaux, Montpellier, Lyon et Villeurbanne vont expérimenter dans les prochains mois un dispositif d'encadrement des loyers.

Lyon

Face aux tensions locatives, les villes de Bordeaux, Montpellier, Lyon et Villeurbanne vont tester un dispositif d'encadrement des loyers. 

©Laurine Peyrard / Unsplash

Après Paris, Lille de près d’une vingtaine de villes de Seine-Saint-Denis, ce sont trois villes majeures qui ont obtenu l’autorisation de mettre en place une expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers sur leur territoire: Lyon (et Villeurbanne), Bordeaux et Montpellier. Entre promesses électorales et polémiques locales, leurs mises en place devraient intervenir dans les prochaines semaines ou prochains mois. Ont en revanche été recalées Grenoble, Grigny et onze communes de Grand Orly Seine Bièvre, au sud de Paris. Pour ceux qui veulent se lancer dans un investissement locatif, il leur faudra prendre en compte se paramètre.

Lire aussiInvestissement locatif: attention aux délais de location

La loi ELAN du 23 novembre 2018 a instauré dans les zones dites "tendues" (soit les villes de plus de 50.000 habitants où il existe sur le marché immobilier un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements, qui se caractérisent notamment par le niveau élevé des loyers et des prix d'acquisition ou le nombre élevé de demandes de HLM par rapport au nombre d'emménagements annuels dans le parc locatif social) un encadrement du niveau des loyers, à la mise en location du logement et au renouvellement du bail, à titre expérimental et pour une durée de 5 ans. Il s’applique aux logements

Annonces légales

Notre rubrique Immobilier

Lire la Suite de l'Article