Les Franciliens se ruent sur le "super croissant ouest"

Il y a 4 mois 81

Par Virginie Grolleau le 12.01.2022 à 17h36 Lecture 2 min. Abonnés

Du Vexin au Gâtinais, la part des acquéreurs franciliens dans les transactions de maisons anciennes a explosé en deux ans.

Priorité aux résidences proches de la capitale

Dans l'Eure-et-Loir, la part des Franciliens dans les transactions est passée de 28 % en 2020 à 35 % en 2021. Dans l'Eure, elle a aussi bondi de 7 points, à 27 % l'an dernier.

Dans l'immobilier de bureaux, le croissant ouest désigne le secteur de la Défense et les communes des Hauts-de-Seine qui entourent la partie occidentale de la capitale. Mais en matière de logement, les Franciliens ont aussi adopté le croissant ouest, en version "super size", pour leurs acquisitions post-confinement, en orientant leurs recherches résidentielles sur une zone allant du Vexin (au nord) jusqu'au Gâtinais (au sud), en passant par le Perche, la Sologne et la Beauce. C'est ce qu'il ressort des dernières statistiques du Conseil supérieur du Notariat, qui a analysé sur deux ans l'évolution de la part des acquéreurs franciliens par département pour les maisons anciennes.

Lire aussiImmobilier: Comment les villes moyennes tirent leur épingle du jeu

Annonces légales

Notre rubrique Immobilier

Lire la Suite de l'Article