Immobilier : les villes où investissent les expatriés français

Il y a 1 semaine 37

Publié le 6 oct. 2021 à 12:17

Ils sont quelque 2,5 millions de Français expatriés, rappelle Immoneos, spécialiste de l'investissement immobilier locatif des expatriés francophone, dans la nouvelle édition d'une étude dédiée*. Et ce nombre est en croissance régulière depuis des années, sauf l'exception notable de l'an dernier, qui a vu 5 % des Français de l'étranger revenir dans leur pays d'origine sous le double effet de la crise sanitaire et du Brexit **.

Car, observe l'étude, l'expatrié n'est plus, comme dans le passé, pris en charge par une grande entreprise ou une administration française. Ainsi, près de 80 % d'entre eux travaillent à l'étranger sous contrat local, selon une enquête d'Humanis.

Dans ce contexte, ils sont de plus en plus nombreux à décider d'investir dans la pierre française, puisque malgré la crise du Covid, le pays continue d'exercer une forte attractivité notamment grâce à des taux d'emprunt immobilier fixes et au plancher .

« Leur stratégie d'investissement locatif peut ainsi répondre à des objectifs très différents : se constituer un patrimoine, dégager des revenus complémentaires, préparer leur retraite, acquérir un pied à terre ou tout simplement anticiper leur retour en France », observe l'enquête.

Mais quelles sont les villes jugées les plus attractives par les Français de l'étranger sondés par Immoneos ? Sans surprise, Paris conforte sa place en tête des demandes de financement pour un investissement immobilier (20 % des citations en 2021, à fin avril).

Qualité de vie

Malgré un niveau de prix très élevé (10.149 euros le m², en moyenne, au 1er octobre 2021 selon Meilleurs Agents), cette ville monde qui se distingue par ses monuments, sa vie artistique et culturelle mais aussi pour sa place en tant que centre politique, économique et touristique conserve le statut de ville « la plus sûre en matière de placement immobilier ». D'après Immoneos, la capitale est particulièrement aimée des Français qui vivent à Singapour, en Amérique du Nord et en Asie du Nord.

Mais Paris est loin d'être la seule cible des expats. La majorité d'entre eux se tournent vers les régions, qui présentent un prix au mètre carré nettement moins élevé. Et ce même si elles voient leur prix également s'apprécier ces dernières années, une tendance renforcée par le besoin d'espace, de verdure et d'une meilleure qualité de vie sous le choc de la pandémie .

Ainsi, Nantes (3e), Rennes (6e) et Nice (7e) font partie des villes les plus populaires, relève le baromètre. Les plus grandes métropoles régionales sont évidemment représentées : Marseille, qui arrive au deuxième rang, Lyon occupe la quatrième place et Toulouse la cinquième.

Palmarès des villes où les expatriés français investissent

Paris : 20 %

Marseille : 9,5 %

Région parisienne : 5,9 %

Nantes : 4,6 %

Lyon : 4,6 %

Bordeaux : 4,6 %

Nice : 4,3 %

Lille : 2,3 %

Strasbourg : 2 %

Mulhouse : 2 %

Source : demandes de financement pour un investissement immobilier sur le site immoneos.fr. En 2021, à fin avril.

* Ce baromètre de l'investissement immobilier non-résident s'appuie sur les investissements de plus de 1.000 expatriés en France, à partir des demandes de financement sur le site Immoneos.fr, année 2020 et Janvier-Avril 2021.

** Source : Ministère des Affaires étrangères.

Lire la Suite de l'Article