Les transactions immobilières ont encore battu un record historique au printemps

Il y a 2 semaines 37

A Paris, les prix stagnent

A Paris, les prix stagnent

A Paris, les prix stagnent (©Joel Saget - AFP)

Laurent Rose, notaire à Nice, révèle à BFM Business le nombre record de transactions sur douze mois à fin mai.

(BFM Immo) - L'immobilier se porte bien, même très bien. Les notaires ont révélé pour BFM Business leur dernière note de conjoncture. Et il en ressort que "le premier semestre est un bon cru pour l'immobilier français, d'une manière générale, avec un nombre de transactions qui touche des sommets", précise Laurent Rose, notaires à Nice.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

"Au niveau des transactions, on atteint 1,130 million transactions à fin mai (sur douze mois, NDLR), ce qui est véritablement un record. On a complètement gommé le trou qu'on a pu connaitre avec le confinement", s'enthousiasme Laurent Rose.

Les prix montent

Le Covid a eu un impact sur le marché immobilier. Laurent Rose explique notamment que les Français ont plutôt tendance à rechercher plus d'espace. "La privation de liberté les a amenés à reconsidérer leur logement et à rechercher des cadres de vie qui soient plus agréables, soit par des surfaces supérieures soit par un extérieur". Une autre morphologie de biens immobiliers et une moins grande attractivité des centres-villes avec un départ pour des villes plus petites, des villes moyennes ou des sauts de puces vers les banlieues.

Des transactions records qui ne sont pas sans conséquence sur les prix, qui continuent à monter. "Mais on constate, à l'instar de Paris où on arrive à un plateau, une sorte de ralentissement de la hausse sur la moyenne générale France entière", note Laurent Rose qui ajoute: "Il est vrai que la hausse plafonne plus sur les appartements que sur les maisons, qui elles ont vraiment le vent en poupe".

D. L. - ©2021 BFM Immo

Lire la Suite de l'Article