Evergrande : la Banque centrale chinoise à la manoeuvre pour maintenir le calme sur les marchés

Il y a 1 mois 59

Publié le 29 sept. 2021 à 17:18Mis à jour le 29 sept. 2021 à 17:24

La pression monte sur Evergrande. Le promoteur immobilier chinois, qui croule sous une montagne de dettes de 260 milliards d'euros, a raté une nouvelle échéance ce mercredi, après avoir manqué un premier versement la semaine dernière sur ses obligations en dollars.

Et la récente cession de sa participation dans une banque régionale pour 1,55 milliard de dollars à une agence locale ne lui permettra même pas de commencer à se renflouer car le produit de la vente sera directement affecté au remboursement de sa dette auprès de cette banque. Fitch a abaissé sa note de crédit de « CC » à « C », le dernier niveau avant un défaut de paiement.

Lire la Suite de l'Article